Charte d'utilisation

Toute personne inscrite sur la plateforme participative Dialoguons s’engage tacitement à respecter sa charte d’utilisation. Celle-ci a pour unique objectif de garantir la bonne tenue des échanges au sein des différents espaces de débats en ligne.

Les règles fondamentales 

La règle d’or : même si vous êtes seul devant votre ordinateur, n'oubliez jamais que vous vous exprimez dans une assemblée publique ; la plateforme participative Dialoguons doit rester un lieu d’échanges constructifs et agréables, ouvert à tous. 

Tout particulièrement :

  • les insultes et les attaques personnelles sont proscrites ;
  • aucun règlement de compte, provocation ou acharnement personnel sur un autre contributeur ne sera toléré ;
  • les propos à connotations racistes, antisémites, pornographiques, négationnistes, sexistes ou en général contraires à la loi sont formellement interdits. Il en va de même pour l’ensemble des liens, images et vidéos postés sur Dialoguons ;
  • l'usurpation d'identité est interdite, ainsi que l'utilisation de comptes multiples ;
  • la publicité et le prosélytisme n'ont pas leur place sur Dialoguons.

Toute contribution ou commentaire qui déroge à ces règles pourra être supprimé. Il est, de ce fait, inutile d'y répondre, car les réponses seront également supprimées.

 Vous pouvez aussi « signalez un abus » pour chaque contribution ou commentaire qui ne vous semble pas respecter ces règles. 

Le respect de ces règles et votre vigilance sont la clé qui permettra à la plateforme participative Dialoguons de rester un lieu d’échanges constructifs et agréables, ouvert à tous.

En cas de doléance, n’hésitez pas à nous contacter à l’aide du formulaire dédié. Les espaces de discussion n'ont pas cette vocation.  

 

Quelques règles pour des débats constructifs…

La plateforme participative Dialoguons a pour objectif de faire émerger des débats constructifs entre différents participants sur le projet soumis à concertation ou à enquête publique porté par la Ville de Paris. Pour y parvenir, plusieurs règles sont à respecter :

  • évitez le hors-sujet. Les questions soumises au débat donnent le cadre de la discussion. Veillez ainsi à ce que votre contribution soit postée dans la bonne question. Si vous souhaitez ouvrir un autre débat, n’hésitez pas à proposer votre question à l’aide du formulaire dédié (lien) ;
  • soignez votre orthographe, votre grammaire et proscrivez le langage SMS pour favoriser la lecture de vos contributions ou commentaires. De même, évitez l’usage abusif des majuscules. Le sérieux de vos interventions est aussi en jeu ; 
  • rendez vos interventions les plus claires possible afin de leur donner le plus de force. Pour cela, n’hésitez pas à faire preuve de pédagogie, à expliquer les termes techniques et les acronymes que vous utilisez ;
  • évitez les commentaires lapidaires. Vous pouvez indiquer que vous êtes d’accord avec une contribution à l’aide du bouton dédié « D'accord » ;  
  • vérifiez la source des informations que vous postez afin d’éviter la désinformation et les rumeurs, citez vos références autant que possible.

Le respect de ces règles élémentaires permettra au plus grand nombre de participer sereinement aux différents débats lancés sur la plateforme participative Dialoguons.

 

La modération sur Dialoguons

Dialoguons est une plateforme participative permettant la contribution et visant à accueillir un débat spontanée et libre, mais constructif et agréable.

De ce fait, aucune modération ou autre forme de contrôle a priori n’est effectuée sur les contributions, commentaires et les contenus qui leurs sont associés (liens, images, vidéos, etc.).

L’efficacité de la modération repose pour partie sur la vigilance des participants, qui peuvent à tout moment rapporter un abus en cliquant sur le signe « avertissement » placé en haut à droite de chaque contribution et commentaire.

Les équipes de stratéact’, mandatées par la Mairie de Paris pour l’animation des débats sur la plateforme Dialoguons, disposent de tout pouvoir de modération permettant de s’assurer que Dialoguons reste un lieu d’échange agréable et constructif.

En application de l’article 6.I.2 de la LCEN (Loi pour la Confiance dans l’Économie Numérique), et en raison de l’impossibilité de vérifier toutes les données qui transitent sur la plateforme, tout contenu manifestement illicite sera supprimé par les équipes d’animation dès notification.

En application de l’article 6.I.2 de la LCEN, la responsabilité de la Mairie de Paris comme de son prestataire stratéact’ ne sauraient être engagées si un contenu illicite, supprimé par l’équipe de stratéact’ après notification, fait l’objet d’une poursuite judiciaire ou d’une enquête de police. Seul l’auteur de la contribution ou du commentaire litigieux restera entièrement responsable. Aux fins de poursuite et d’identification de l’auteur, nous serons alors dans l’obligation de déférer à toute demande d’une autorité judiciaire de fournir les données personnelles que nous aurons recueilli via le compte de l’auteur en cause, en conformité avec l’article 6-II de la LCEN (loi du 21 juin 2004) et le décret d’application n° 2011-219 du 25 février 2011 relatif à la conservation et à la communication des données permettant d'identifier toute personne ayant contribué à la création d'un contenu mis en ligne.